RSS

Les sœur Lockwood , vol 1 : la belle et l’espion – Julie Anne LONG

16 Jan

SL 1 - la belle et l'espionDate de Parution : 16-11-2011
Editeur : J’ai lu
Collection : aventures et passions
Format : poche
Nombre de Page : 310 pages
Statut : Disponible

Susannah Makepeace a grandi dans le luxe et reçu la meilleure éducation. Seul lui manque l’amour d’un père. Le jour où ce dernier meurt assassiné, elle découvre avec stupeur qu’elle n’a plus un sou. Mise au ban de la société, elle doit quitter Londres pour le village de Barnstable, où elle rencontre Christopher Kit Whitelaw. Ce drôle de personnage se prétend naturaliste et requiert ses talents de dessinatrice. Comme il est aussi très séduisant, Susannah accepte. Mais bientôt, d’étranges incidents se produisent et elle doit se rendre à l’évidence : on cherche à la tuer.

Je me suis promis de lire Dragon fury depuis sa sortie. Donc je vous fais la chronique de la Belle et l’Espion… Normal.

Mais que dire de ce livre ? D’abord, que la tranche porte la mention « j’ai lu pour elle » , ce qui, si elle n’est pas accompagnée de « crépuscule » ou « darklight » n’est pas franchement ma tasse de thé. Si en plus elle est suivie de «passion intense » ou « aventures et passions » ….
ARGH ! Il s’agit d’un « aventures et passions ! »

Donc … Anna Holt vit le parfait amour avec Richard Lockwood. Ou presque. Mère de trois petites filles issues de sa relation avec Richard, celui ci n’a pu l’épouser en raison de leurs statuts sociaux réciproques. Cependant, leurs sentiments sont réels et Richard ne s’est jamais marié.
Mais un beau jour, James Makepeace, ami et collègue de Richard, vient annoncer a Anna que ce dernier a été assassiné et qu’elle est accusée d’être l’auteur du crime. Afin de protéger Anna et ses trois filles, Sabrina, Sylvie et Suzannah, il propose a Anna de partir seule , lui s’occupant des enfants. C’est ainsi que les trois petites filles sont séparées, et que James adopte Suzannah.

Une quinzaine d’années plus tard, James est à sont tour assassiné. Suzannah, jeune fille gâtée et fiancée, se retrouve du jour au lendemain rejetée par son fiancé et sans le sou. Elle est alors invitée par la sœur de James, Frances, à demeurer chez elle, dans la campagne anglaise. Bien que son enthousiasme soit très modéré, n’ayant pas le choix, l’orpheline accepte.

SL 1 [US] - la belle et l'espionChristopher Kit Whitlaw, vicomte de Grantham, est agent secret, coureur de jupons, et un peu porté sur la bouteille. Son père, le voyant se détruire un peu plus chaque jour, lui donne le choix : des vacances forcées loin de Londres ou il devra rédiger un herbier de la région d’origine de la famille, ou prendre le premier bateau vers l’Égypte et ne regarder la capitale de l’empire britannique que du haut d’une pyramide. Kit opte pour la première solution.

Bien entendu ils se rencontrent, se plaisent au premier coup d’œil, se cherchent, se trouvent, bref rien que du classique qui n’étonnera pas les habitués du genre. Les néophytes non plus d’ailleurs.

Si la lecture n’est pas désagréable en soit, les personnages manquent singulièrement de piquant et si Kit trouve Suzannah fascinante, ça n’a pas été mon cas. En même temps je ne suis pas un coureur de jupons en cours de sevrage, ce doit être ça.

Anna est frivole, et on ne sait jamais si l’auteur veut en faire une jeune femme courageuse ou une fille en détresse. Une seconde, elle pleure sur la perte d’un chapeau, l’autre elle va retourner un poulain dans le ventre de sa mère, comme ça, directement et à la main. Et sans être passée par l’école vétérinaire s’il vous plaît! Bref, un personnage qui ne semble pas véritablement fixé sur son caractère et auquel je n’ai pas vraiment accroché.
Kit, quant à lui, est le type même du héros sombre : regard de héros, mâchoire de héros, attitude de héros, intervention de héros, passé (obligatoirement marquant) de héros …. un personnage la encore très convenu.
Ce qui sauve le livre, c’est le méchant, Morley, et qui est celui pour qui, finalement, j’ai le plus de sympathie. En plus, il aime les chats. Un gars bien lui.

Bref, un livre qui devrait plaire aux amateurs de romance historique, avec une tendance « la romance prime sur l’action », mais qui sera passablement ennuyeux pour les autres. A lire pour les amateurs de passion plus que d’aventure.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 16 janvier 2015 dans Livres, romance

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :