RSS

Archives de Catégorie: Heroic fantasy

Les Chroniques de Nightshade, l’Integrale – Stan NICHOLLS

nightshade integraleDate de Parution : 21/06/2013
 Editions : Bragelonne
Collection : 10 ans, 10 romans, 10 euros
Format : broché
Nombre de Page : 611 pages
Statut : édition limitée mais disponible

« Qand on est roi, la clémence est une faute impardonnable. Pour avoir gracié et condamné à l’exil Avoch Dar alors qu’il l’avait en son pouvoir, le roi Eldrick doit l’affronter à nouveau. Mais cette fois le sorcier s’est allié aux forces infernales… Seul le champion Nightshade, qui s’est retiré de la compagnie des hommes, peut s’opposer à lui. Justement, le guerrier téméraire est déjà lancé dans une quête personnelle : il est à la recherche d’un livre magique, le Grimoire des Ombres, qui renfermerait le pouvoir de vaincre le sorcier. Dès lors une lutte acharnée s’engage : face à face, un démon indestructible et le meilleur des combattants. Lequel réussira à faire pencher la balance en sa faveur ? »

Les Chroniques de Nightshade sont de ces bonnes surprises acquises sur un coup de tête. Il ne faut chercher aucune originalité dans ce roman qui est un manuel de « comment faire de la bonne héroic fantasy classique ».

Il était une fois un orphelin aux origines inconnues, qui était recueilli par un soldat au grand cœur. Ce soldat était un proche conseiller du bon roi qui régnait sur un royaume paisible. Elevé par le soldat (bon en fait c’est un général mais on ne va pas s’arrêter aux détails), l’orphelin devint le champion du royaume sous le nom de Nightshade.
Le bon roi avait une fille, née de son union avec sa défunte épouse. La princesse, blonde évidemment, était belle et intelligente et bientôt, le champion et la princesse furent promis l’un a l’autre.
Mais le roi avait aussi un conseiller, un sorcier, fourbe et cruel bien évidemment, et qui voulait renverser notre bon roi. Grace à l’orphelin, le pays fut sauvé mais le jeune champion y perdit un bras et toute son unité. Désespéré, il quitta le roi, le soldat et la princesse pour se réfugier dans la montagne. Mais alors qu’il pleurait son sort et se remettait en question, le sorcier revint a l’attaque, menaçant de nouveau le royaume, et une vague prophétie délivrée par une mystérieuse vieille femme, décidait que seul Nightshade, armé du grimoire des ombres, pourrait sauver le royaume et accessoirement retrouver son bras perdu.

Aidé d’une voleuse à la langue bien pendue, d’un homoncule philosophe et d’un mercenaire un tantinet agressif, Nightshade va donc se lancer à la poursuite du grimoire qui pourrait sauver les humains. Ou les condamner.

Ne cherchez pas une grande recherche psychologique dans la construction des personnages dans ce roman. Ce n’est pas le sujet de l’auteur qui crée un monde d’action, entre fuite et batailles à l’épée, entre démons et cannibales. Mais cette fuite en avant dans l’action marche et on a envie de savoir ce qui va arriver aux héros, et qui est destiné à quoi.

nightshade integrale 0Niveau couverture, on pourra regretter l’ illustration de la première édition, beaucoup plus belles que cette impression anniversaire.

A dire vrai, lors de la lecture de ce livre, la comparaison qui m’est venue a l’esprit est la série Hercule ou celle de Xena, dans laquelle le héros (ou l’héroïne) se tire des situations les plus invraisemblable avec une demi égratignure. Les chroniques de Nightshade sont donc à lire comme on regarde une série, en gardant le plaisir de l’action et des personnages.

Les angoissés de la construction psychologique et du tout expliqué passeront leur chemin car le récit apporte autant de question qu’il en pose, notamment sur les Sygazons et les Vitruvius, sur Melva et Karale ou sur la nature du grimoire. Concernant Bethan, la princesse, l’auteur semble d’ailleurs avoir hésité à en faire une princesse recluse de type Princesse Pêche (mais si !! celle que Mario passe son temps à aller sauver !) ou une guerrière en devenir. Dans le même ordre d’idée, certains élements laissent à penser que la science fantasy n’était pas loin et que Stan Nicholls y a pensé, sans vraiment les exploiter.

Bref, un bon roman, facile et rapide à lire, avec lequel on passe un bon moment avant de passer au livre suivant.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 12 septembre 2013 dans Heroic fantasy, Livres

 

Ki & Vandien , t1 : Le vol des Harpies – Megan LINDHOLM (alias Robin HOBB)

Ki & vandien t1 memnos« La jeune Ki voit rouge le jour où sa famille se fait massacrer par les harpies, des créatures ailées sacrées aux yeux de tous. Bravant l’interdit, elle détruit le nid de l’une d’elles et la tue. Désormais poursuivie sans relâche, tant par les harpies que par leurs nombreux serviteurs humains, et prête à tout pour leur échapper, Ki accepte de convoyer un chargement vers la lointaine Diblun, quitte à devoir emprunter le redoutable  » col des sœurs « . Un seul homme, Vandien, voleur de profession, ose la suivre et se dresser à ses cotés contre la toute puissance des harpies. Leur périple s’annonce long et périlleux. »

L’un des premiers roman, si ce n’est le premier, de l’écrivain plus connue sous le pseudonyme de Robin Hobb, paru successivement chez Memnos, J’ai lu et dont l’intégrale a été proposée par les éditions Icares. Ce premier volume, Le vol des Harpies, raconte l’histoire de Ki, une jeune romni, un clan de voyageurs qui parcourt les routes a bord de leurs chariot d’habitation.  Dans un monde de magie et de créatures non humaines, Ki a perdu son mari et ses deux enfants, tués par des harpies.

En colère, elle décide de monter au nid des créatures et de se venger. Cependant, c’est part hasard et alors qu’elle avait changé d’avis qu’elle détruit la portée de 3 œufs et le couple de harpies qui ont tué les siens.  Mais les harpies sont des êtres intelligents qui savent également ce qu’est la vengeance

ki & vandien t1 j'ai lu

Le roman raconte comment la famille de son mari, Sven, adore la harpies et comment Ki sans le vouloir , va mettre fin a une vie paisible. Comment elle va rencontrer Vandien,

 énigmatique voleur qui décide de son propre chef de l’accompagner. Et comment tout deux vont devoir traverser le col des deux sœurs, endroit maudit, pour délivrer une mystérieuse cargaison.

  Si j’apprécie l’auteur, dont j’ai commencé à lire l’assassin royal et les cités des anciens, je n’en suis pas une fan. Mais si j’aime bien, ses sagas sont tellement longues que j’ai du mal a les suivre sur le long terme. Ki et Vandien ne sombre pas face à cet écueil puisqu’il ne compte que 4 volumes.

 

  Il faut aimer les aller retours dans le temps, l’histoire étant racontée uniquement du point de vue de Ki et alternant le présent et l’aventure de Ki dans le col des deux sœurs et sa confrontation avec la famille de Sven, plus ancienne sans que l’on sache exactement de combien de temps s’est écoulé entre les différents épisodes racontés.

 

  

Ki & vandien2

Le roman ne restera sans doute pas dans les annales, mais il est agréable a lire, le monde est bien posé et les personnages travaillés. L’histoire elle-même est recherchée et bien ficelée même si l’on s’aperçoit à posteriori de certaines imprécisions.

Bref, une lecture agréable, même si la répétition du prénom de l’héroïne, dont je ne sais si elle est une maladresse de la traduction ou une volonté de l’auteur, rend parfois le style un peu lourd , voir maladroit.

A lire pour débuter avec l’auteur ou l’heroic fantasy si on est pas un adepte déjà convaincu, ou juste pour se faire plaisir !

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 janvier 2013 dans Heroic fantasy, Livres

 

Sianim t.3 : L’empreinte du démon – Patricia BRIGGS

Lorsqu’un mystérieux assassin s’attaque à la noblesse des Bois du Sud, lord Kerim fait appel aux services de Sham, voleuse et sorcière, pour le démasquer. En se faisant passer pour la maîtresse de Kerim, la magicienne mène l’enquête derrière les hautes murailles du château de Finisterre. Mais son adversaire fait preuve d’une habileté démoniaque…

Pour vaincre, Sham a besoin d’alliés, mais comment distinguer les faux amis des vrais traîtres ?

 

Peut être ai-je déjà, au fil de ce blog, dit une ou deux fois combien j’admirai le travail de Patricia Briggs. Il se peut même que je l’ai rabâché mais peu importe !! Voici lu le dernier volume de la série Sianim, qui en comporte 4, parus dans l’ordre qui suit : Masques, Voleur de Dragons, L’empreinte du Démon et l’Epreuve du Loup. Seuls Masques et l’Epreuve du Loup sont à lire comme une suite, les deux autres romans étant indépendants et n’ayant comme seule ligne directrice que l’univers de Sianim (et encore, Sianim étant l’une des contrées.)

 

Shamera est une voleuse. Pourtant, son ascendance est loin d’etre roturière, puisqu’elle est née de la petite noblesse des Bois du Sud. Durant son enfance, son pays a été envahi et conquis par les soldats de Cybelle, et les Bois du Sud sont tombés sous le commandement de Lord Kerim, le Léopard d’Altis.

 

Dans cette guerre, Shamera a tout perdu. Ses parents, ses biens, son rang, son droit à pratiquer la magie, et son mentor, horriblement mutilé. Par hasard, elle rencontre Kemir lors de la marée aux esprits. Après la mort de son mentor, assassiné par un démon, la jeune femme se voit embauchée par Kemir, dont la santé décline, pour traquer un assassin.

Accompagné par un deux anciens soldats, un jeune selkie et un noble cybellien en fauteuil roulant, Shamera va donc se lancer a la poursuite d’un assassin démoniaque et se rendre compte que quoi qu’on en dise, et meme si la guerre a fait bruler la plupart des sorciers, la magie noire est loin d’avoir été éradiquée.

 

Comme d’habitude dans cette série, on découvre des personnages attachants et travaillés pour être rapidement appréciés. C’est typiquement un conte et on a envie, en refermant le livre, de n’avoir eu qu’un avant gout avant la véritable histoire, même si ce sentiment est moins fort que pour Voleur de Dragon qui est , sur ce point, réellement frustrant.

 

Il est toujours difficile de quitter les univers et les personnages de Patricia Briggs, et cette histoire ne fait pas exception. La vitalité de Sham, la force calme de Kemir, la dévotion de Dickson ou l’innocence d’Elsic sont autant de caractère qui donne envie de donner une suite.

 

Pourtant, beaucoup de choses sont laissées de côté, on sort du livre avec un sentiment qu’il aurait pu faire trois ou quatre volumes de plus sur Elsic, Halvok ou Dickson. Car si les personnages sont immédiatement appréhendables, a part Shamera, ils n’ont pas réellement d’histoire. Ils n’ont qu’un présent et l’on sait peut de choses d’eux.

Le récit de l’enfance de Kemir par exemple est la pour donner une explication à l’attitude de son frère plus que pour lui donner de l’épaisseur.

 

Bref, c’est (toujours !) trop court mais ça se dévore et l’on accepte de relever le nez qu’après s’être assuré qu’on a bien lu la dernière page. Alors oui, je l’avoue, je suis fan de l’auteur. Mais avouons le, il y a de quoi !

 

A lire absolument. En toute objectivité bien sur !

 

Étiquettes : , ,

Mes acquisitions depuis …. la dernière fois

IL faut que j’arrête de remplir ce blog de photos de mes achats une fois par mois. Ceci étant, j’avoue avoir eu beaucoup de mal à trouver un livre qui me tienne en haleine ces derniers temps et ma pile de « Livre à reprendre un jour ou j’aurai envie de les lire » aussi dite « pile des recalés », a augmenté.

Bref! ce mois ci, démons et vampires cotés livres, psychopompes, fées, look bizarre et amours contrariées coté manga!

 

 

[Manga – yaoi] Crimson spell – Ayano YAMANE

 Voila un genre de manga qui n’aurai jamais du attérir dans ma mangatèque et qui y a pourtant trouvé une place de choix entre Sailor Moon et 3×3 eyes. Ce qui ne manque pas d’être étonnant quand on sait que le premier est un shoujo-magical-girl pure fruit et le second un baston-magie-violence.
Pourquoi est ce donc étonnant ? vous demandez vous, intrigués par cette affirmation. Parce qu’entre ces deux titres, il y a pléthore d’autres qui s’ébattent joyeusement sur mes étagères , de la guimauve la plus rose (pichi pichi peach) à des choses beaucoup plus noires (Sanctuary)en passant par les classiques Detective Conan ou Hushigi Yugi. Et oui, Crimson Spell détonne parce qu’il s’agit d’un boy’s love.
Si le genre en ces termes anglophones ne vous parle pas, sachez qu’il s’agit non pas d’une histoire d’amour vue par un homme mais d’une histoire de … disons d’amour entre hommes. Il s’agit donc d’un manga homosexuel, vous voila prevenus. Ceux que le genre rebute peuvent quitter la lecture tout de suite, promis vous aurez une belle histoire d’amour toute douce et hétero dans les jours à venir.

Crimson Spell donc. IL s’agit d’un manga de type yaoi (voir mon article sur le sujet) se déroulant dans un monde heroic fantasy.

Rulca sous sa forme de lapin

Valdrigr Alsvieth est prince héritier du royaume d’Alvieth. Pour sauver son pays, attaqué par une horde de démons, il n’a d’autre choix que de tirer Tugh Vellund de son fourreau. Hors, cette épée a une particularité non négligeable : elle ne peut être utiliser que par un membre de la famille royale et en échange de sa puissance, elle maudit celui qui la tient en le transformant en démon lui-même.

Dés lors, Valdrigir (appelons le Vald pour faire court) n’a plus le choix. Pour protéger son peuple du démon qui sommeille en lui, il se met a la recherche d’un mage assez puissant pour le débarrasser de la malédiction.
Le démon ayant tendance à se réveiller pendant le sommeil de Vald, les mages du château ont confectionné une paire de menottes enchantées qui le confinent et que Vald porte toutes les nuits.

Notre prince maudit va donc taper à la porte d’un magicien reconnu puissant : Halvir Hroptr. Celui-ci, collectionneur d’objets magiques, accepte de lever la malédiction à la condition que Vald lui remette l’épée magique une fois le marché réalisé.

Nos deux héros se sont donc rencontrés, et sont prés à aller croquer dragons et démons. Sauf que … intrigué, Hal profite du sommeil de notre prince innocent pour lui enlever les fers et rencontrer le démon qui partage son corps.

La forme démoniaque de Vald

Réveillé, celui-ci s’attaque au mage qui, pour le réduire à l’impuissance …. Couche avec. Oui, comme ça, de but en blanc, hop hop hop. Bon, d’accord, il y a quand même un prétexte, Hal renforce sa magie par ce biais. Mais si le démon n’a pas l’air de détester, Vald, lui, n’est au courant !

Ajoutez à cela un lapin rose sacré, un chevalier déchu sans épée et un magicien peu sur de lui, et l’auteur s’amuse à créer des situations improbables.

Ne cherchez pas de femmes dans cet univers, il n’y en a pas. Du moins pas qui tienne le haut du pavé. Ayane Yamano, qui est une femme, nous écrit une histoire d’hommes. Au fil de leurs aventures, nos deux héros verront leurs sentiments évoluer. Si Hal s’en rend compte vite, il faudra plus de temps à Vald.

Bref, une histoire qui allie l’aventure, la magie et le romantisme, servie par des dessins superbes. Les hommes de l’auteur sont tous parfaitement parfaits, particulièrement quand elle s’amuse sur les cheveux longs.

L’auteur sait également créer des ambiances douces

La question qui peut se poser, c’est comment ce genre de littérature peut elle vite faire « oublier » que l’on est en présence de deux hommes. C’est très simple : chacun des personnages est sexuellement ambigüe, voir androgyne, évitant l’écueil d’avoir deux bikers bedonnant. Ainsi Vald , la partie « féminine » du couple, sans être efféminé, porte les caractéristiques de la « jeune fille » ; questionnement, innocence et pureté. Cherchez dans les shoujo, vous les trouverez chez toutes les héroïnes, bien qu’il reste dans le dessin et dans son caractère un homme et un guerrier.
Pour résumer, l’auteur arrive à créer dans une histoire entre hommes ce que l’on attends d’une histoire d’amour sans tomber dans la caricature de la « tante », ce qui n’est pas un mince exploit.

La série compte actuellement 4 volumes au Japon et 2 volumes traduits en français (le troisième étant prévu pour le mois de décembre). Vous l’aurez deviné, j’ai craqué sur l’histoire et les dessins. Cependant, la propension de l’auteur à parsemer l’ensemble de scènes particulièrement explicites (non vous n’aurez pas de des scan !! ) fait qu’ il s’agit d’une lecture à ne pas glisser entre toutes les mains. Interdit aux moins de 16 ans et déconseillé aux moins de 18 !

Vald, Hal et Rulca sous forme humaine

 
 

A venir dans nos bibliothèques

Il s’agit la bien sur des livres qui m’intéressent et non d’une liste exhaustive!

Alex Craft, Tome 1 : Nécromancienne

Kalayna Price

J’ai lu darklight – 10 octobre 2012

Chasseuse de Vampires – 4

Singh Nalini

J’Ai Lu DARKLIGHT (14 novembre 2012)

Rebecca Kean, Tome 4

Cassandra O’Donnell

J’ai lu SEMI-POCHE IMAG (20 février 2013)

Le Royaume des Carpates – 3

Christine Feehan

J’ai lu Crépuscule – 2 janvier 2013

Rouge sang, noir magie – Une aventure de Sabina Kane (tome 2)

Jaye Wells

Le livre de poche – 24-10-2012

Ne pas oublier

1) de survivre à la règle de magie nº101,

2) d’entretenir des relations cordiales avec ma sœur jumelle,

3) de rester en vie.

Sale temps pour Sabina ! Côté famille, sa propre grand-mère, leader du clan des vampires, vient de lancer un contrat sur sa tête. Côté travail, le clan des mages semble penser qu’elle est une sorte d’Élue qui réconciliera les deux races. Sauf que les prophéties ne sont vraiment pas le truc de Sabina. Côté cœur, elle va devoir en découdre avec un ancien flirt… sans oublier le nouveau !

Alpha & omega t3 : Jeu de piste

Patricia Briggs

Milady – 28 septembre 2012

On dit que les contraires s’attirent et, pour les loups-garous Anna et Charles, c’est sans doute vrai. Charles, l’exécuteur de la meute, est un alpha dominant – alors qu’Anna a le pouvoir de calmer ceux de son espèce. À présent que les loups-garous ont osé se révéler aux humains, c’est à eux de discipliner la meute.

La pression monte quand le FBI requiert l’assistance de Charles. Il est envoyé en mission à Boston avec Anna, et ils comprennent rapidement qu’un tueur en série cible des loups-garous. Et qu’ils sont les prochains sur la liste du tueur… !

L’Empreinte du Démon

Patricia Briggs

Milady – 26 octobre 2012

Quand un assassin s’attaque à la noblesse des Bois du Sud, lord Kerim recrute Sham, voleuse et sorcière talentueuse, pour le débusquer. En se faisant passer pour sa maîtresse, Sham mène son enquête derrière les murailles du château de Finisterre. Mais son insaisissable adversaire fait preuve d’une habileté démoniaque… Pour vaincre, Sham a besoin d’alliés, mais comment distinguer les faux amis des vrais traîtres, à la cour du bailli comme dans le quartier mal famé du Purgatoire ?

La Confrerie de la Dague Noire, T8 : L’amant réincarné

J.R. WARD

Bragelonne – 26 octobre 2012

John Matthew a vécu parmi les humains, sans jamais suspecter sa nature de vampire jusqu’à ce que la Confrérie le trouve. Même alors, son passé et sa véritable identité sont restés pour tous un mystère. Mais sa vendetta personnelle à l’encontre de Fhléau va l’entraîner au coeur de la guerre sans merci qui oppose les éradiqueurs aux vampires. Il devra alors découvrir qui il est vraiment afin de vaincre son ennemi et de venger Xhex, le seul amour de sa vie.

Chasseuse de la Nuit, T6 : D’outre-tombe

Jeaniene Frost

Milady – 26 octobre 2012

Heinrich Kramer était chasseur de sorcières à l’époque de l’Inquisition. Chaque année, la veille d’Halloween, il reprend forme humaine pour torturer des femmes innocentes avant de les brûler vives. Mais cette année, Cat est prête à tout pour le renvoyer dans l’au-delà. Sauf que le don de la reine vaudou de La Nouvelle-Orléans va se tarir au moment le plus inopportun, laissant Cat face à une énigme : comment tuer ce qui est déjà mort ?

Les Gardiens de l’Eternité, T7 : Tane

Alexandra Ivy

Milady – 26 octobre 2012

Tane est un Charon. Son rôle : traquer et tuer les parias vampires. Sa nouvelle mission : capturer Laylah, mi-humaine mi-djinn. Un jeu d’enfant selon lui. Il n’avait pas prévu que la fragilité de la jeune femme le toucherait en plein coeur. Mais avant de la séduire, il devra lui sauver la vie : de dangereux ennemis approchent, bien décidés à éliminer Laylah. Car elle est le dernier rempart pour empêcher une guerre sans précédent.

Kara Gillian, T4 : Les péchés du démon

Diana Rowland

Milady – 26 octobre 2012

Les gens tombent comme des mouches autour de Kara. Les victimes ont un point commun : elles lui ont toutes fait du mal par le passé. La jeune femme cherche désespérément à comprendre le mobile des crimes pour éviter d’en être accusée. Lorsqu’elle découvre que la magie des arcanes et le royaume des démons sont impliqués dans ces décès, c’est la sécurité des deux mondes qui est mise à mal. L’enquête prend alors une toute nouvelle dimension.

Une course contre la montre qui pourrait bien mener Kara droit en enfer.

Minuit, T8 : Captive de Minuit

Lara Adrian

Milady – 23 novembre 2012

Psi-Changeling, T5 : Otage du Plaisir

Nalini Singh

Milady – 23 novembre 2012

Riley Jenson, T9 : Ultime Vengeance

Keri Arthur

Milady – 23 novembre 2012

Demonica, T3 : Passion Dechainee

Larissa Ione

Milady – 23 novembre 2012

La Confrerie de la Dague Noire, T7 : l’Amant Vengeur

J.R. WARD

Milady – 7 décembre 2012-09-10

Charley Davidson, T3 : Troisieme Tombe Tout Droit

Darynda Jones

Milady – 7 décembre 2012-09-10

La Tentation des ombres (Une aventure de Sabina Kane)

Jaye Wells

Orbit – 23 novembre 2012

« Drôle et enlevé ! » Charlaine Harris Ne pas oublier : 1. d’apprendre à jouer en équipe, 2. de traquer un assassin, 3. d’assurer l’avenir des créatures de la nuit. À présent que la menace d’un conflit entre races appartient au passé, Sabina Kane peut s’occuper de l’avenir : de sa relation avec le beau mage Adam, mais aussi de sa sœur Maisie qu’elle aide à surmonter le traumatisme de sa captivité à la Nouvelle Orléans. Même Giguhl se tient tranquille. Mais pour Sabina, tout cela est trop beau pour être vrai… et ses craintes se confirment quand une série de meurtres sadiques menace les négociations fragiles entre les mages et les vampires. Sabina décide de chercher le meurtrier, mais son enquête la conduit à remettre en question tous ceux en qui elle avait confiance. Et plus elle s’approche de sa cible, plus elle comprend qu’il pourrait s’agir d’un ennemi qu’elle sera incapable de tuer…

 

Mes acquisition de la semaine … dernière.

Les sorties Milady sont toujours un moment ou je dépense. Cette fois ci, manga, romance paranormale, urban fantasy et heroic fantasy! « L’ange du chaos », de Michel Robert, est un pur achat coup de coeur . et la nouvelle série de J.R. Ward me faisait de l’oeil en anglais!